Organisation d’un symposium et réalisation de trois communications orales lors de la journée de la recherche organisée par la FPSE de l’Université de Mons

Journée de la recherche - Service / FPSE - Psychologie clinique

Dans le cadre de son cinquantième anniversaire, la FPSE de l’Université de Mons a organisé, le 17 mai 2022, une journée de la recherche. Lors de cette journée, nous avons organisé un symposium dans lequel plusieurs membres de l’équipe de recherche ont proposé des communications présentant une partie de leurs travaux. Ce symposium était intitulé « Quels domaines et quelles démarches de recherche au service du développement des compétences spatiales et/ou géométriques des élèves ».

Nelly Perichon a pu y proposer une communication portant sur les épreuves psychométriques de type papier-crayon et numérique évaluant les habiletés spatiales. Mélanie Seha a proposé une communication s’intéressant au contenu des prescrits belges francophones. Enfin, Romain Beauset a proposé une communication présentant la méthodologie des expérimentations qu’il réalise dans le cadre de sa thèse, et qui permettent de comprendre la manière dont la recherche en psychologie cognitive peut venir appuyer la manière dont penser l’enseignement-apprentissage de la géométrie 3D.

 Références :

  • Perichon, N., & Duroisin, N. (2022). Potentiels et défis liés à l’évaluation neuropsychologique des compétences visuo-spatiales par les outils d’évaluation numériques. Communication présentée à la journée de la recherche FPSE UMons 2022.
  • Seha, M., & Duroisin, N. (2022). Analyse comparée des programmes de géométrie de l’enseignement primaire et du début de l’enseignement secondaire des trois principaux réseaux de Belgique francophone à l’aide du modèle de Duval.  Communication présentée à la journée de la recherche FPSE UMons 2022.
  • Beauset, R., & Duroisin, N. (2022). Quand la recherches en psychologie cognitivo-développementale se met au service de l’enseignement-apprentissage de la géométrie 3D… Communication présentée à la journée de la recherche FPSE UMons 2022.

Organisation d’un colloque lors du congrès de l’ACFAS 2022, réalisation de deux communications orales lors de ce colloque et d’une communication individuelle

Dans le cadre du congrès de l’ACFAS 2022, nous avons eu le plaisir d’organiser un colloque sur la thématique de l’enseignement de la géométrie le 9 mai 2022. Intitulé « Enseigner la géométrie durant l’enseignement obligatoire : enjeux, réalités, résultats et perspectives », ce colloque proposant au total 8 communications.

Nous y avons proposé une communication intitulée « Les représentations dynamiques en géométrie tridimensionnelle : perception de la 3D chez les  enfants et adolescents de 6 à 15 ans » présentant les résultats des travaux de doctorat de Romain Beauset et une communication intitulée « Analyse comparée des programmes de géométrie de l’enseignement primaire et du début de l’enseignement secondaire dans quatre pays francophones à l’aide du modèle de Duval » présentant les travaux de recherche de Mélanie Seha.

Par ailleurs, le colloque proposait également des communications de Morou et Nouhou, Coutat et Vendeira, Petitfour et Houdement, Bulf et Celi, Coutat, Dorier, Frauchiger et Matri, et enfin Boublil et Yastrebov.

Références :

  • Seha, M., & Duroisin, N. (2022). Analyse comparée des programmes de géométrie de l’enseignement primaire et du début de l’enseignement secondaire dans quatre pays francophones à l’aide du modèle de Duval. Communication présentée au colloque « Enseigner la géométrie durant l’enseignement obligatoire : enjeux, réalités, résultats et perspectives » organisé au 89ème Congrès l’Acfas, Laval.
  • Beauset, R., & Duroisin, N. (2022). Les représentations dynamiques en géométrie tridimensionnelle : perception de la 3D chez les  enfants et adolescents de 6 à 15 ans. Communication présentée au colloque « Enseigner la géométrie durant l’enseignement obligatoire : enjeux, réalités, résultats et perspectives » organisé au 89ème Congrès l’Acfas, Laval.

Le 12 mai 2022, lors du congrès de l’ACFAS, nous avons eu l’occasion de présenter l’avancée de nos recherches en collaboration avec l’Université du Québec à Trois-Rivières sur la thématique du capital psychologique et du bien-être en enseignement.

La communication, présentée par la coordinatrice de la recherche Nancy Goyette et intitulée « Analyse de la santé mentale d’enseignants québécois par le capital psychologique : une nouvelle avenue pour documenter leur bienêtre au travail » a eu lieu lors du colloque « Santé mentale et bien-être au travail des personnels scolaires au Québec ». Même si la communication ne concernait que les enseignants québécois, la recherche en cours envisage de mettre en parallèle les situations d’enseignants du Québec et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Référence :

  • Goyette, N., Girard, S., Stoloff, S., Duroisin, N., Bertieaux, D., Cousineau, E. (2022). Analyse de la santé mentale d’enseignants québécois par le capital psychologique : une nouvelle avenue pour documenter leur bienêtre au travail. Communication présentée au colloque « Santé mentale et bien-être au travail des personnels scolaires au Québec » organisé au 89ème Congrès de l’Acfas, Laval.

Organisation d’un symposium et réalisation de deux communications orales lors du 9ème Colloque international en éducation

Ce jeudi 5 mai 2022, Natacha Duroisin et Beauset Romain ont eu l’occasion d’organiser un symposium lors du Colloque International en Education qui s’est tenu à Montréal. Ce symposium intitulé «  Ecole & Covid : continuité pédagogique ou rupture pédagogique? » a été l’occasion d’échanger autour de la thématique de l’enseignement en temps de pandémie grâce à la présentation de travaux menés par différentes équipes de recherches provenant de différents pays (France, Canada, Belgique). Ainsi, sept communications ont été proposées :

  • Manuel Lolia a présenté une communication réalisée avec Elisabeth Issaeiva visant à mieux cerner les effets du contexte pandémique sur la continuité pédagogique en Guadeloupe (titre de la communication : « Perceptions de la continuité pédagogique et pratiques en contexte pandémique en Guadeloupe »).
  • Sacha Stoloff et Émilie Auclair ont proposé une communication organisée avec Nancy Goyette et Stéphanie Girard, présentant les réajustements faits par les enseignants québécois durant l’année scolaire 2020-2021 suite au premier confinement (titre de la communication : « Le vécu d’une crise pandémique comme apprentissage expérientiel en enseignement : réinvestir ses innovations pour favoriser la continuité pédagogique).
  • Filippo Pirone a présenté deux communications réalisées avec Séverine Chauvel et Romain Delès s’intéressant à l’enseignement en temps de pandémie en France (titre des communications : « Les transformations des pratiques enseignantes durant la crise sanitaire en France : Travail invisible, résistance et expertise en éducation prioritaire » et « Les transformations des pratiques enseignantes durant la crise sanitaire en France : des nouvelles relations avec les élèves et les familles ? »).
  • Clément Pin et Pascale Ponté ont proposé une communication avec Julie Pelhate s’intéressant également à la situation en France (titre de la communication : « La « continuité pédagogique » comme mise à l’épreuve des relations école-famille. Le cas d’un collège en éducation prioritaire en France »).
  • Romain Beauset a présenté deux communications réalisées avec Natacha Duroisin et présentant les résultats d’enquêtes menées auprès d’enseignants francophones belges (titre des communications : « La continuité pédagogique dans l’enseignement obligatoire belge francophone : quel décalage entre le prescrit et l’implanté? » et « La continuité pédagogique instaurée en Belgique francophone a-t-elle réussi à limiter les dégâts en matière d’inégalités scolaires ? »).

Au travers des communications et des nombreux temps d’échanges qui en ont découlés, les intervenants et le public ont pu discuter autour du concept de « continuité pédagogique » et comparer les situations vécues dans différents pays francophones, où le contexte et l’organisation scolaire en temps de pandémie ont été variés. Nous remercions les différents communications pour leur participation à ce symposium.

Références :

  • Beauset, R., & Duroisin, N. (2022). La continuité pédagogique dans l’enseignement obligatoire belge francophone : quel décalage entre le prescrit et l’implanté? Communication présentée au 9ème colloque international en éducation, Montréal.
  • Duroisin, N., & Beauset, R. (2022). La continuité pédagogique instaurée en Belgique francophone a-t-elle réussi à limiter les dégâts en matière d’inégalités scolaires ? Communication présentée au 9ème colloque international en éducation, Montréal.

Présentation de deux communications orales lors de l’ADMEE 2022

Beauset Romain et Natacha Duroisin ont présenté deux communications lors de colloque de l’ADMEE 2022 qui s’est déroulé en Guadeloupe au mois d’avril. Une première communication intitulée « Evaluation de la visualisation en géométrie au dernier cycle de l’enseignement primaire. Les épreuves de type papier/crayon : quelles possibilités, quelles forces et quelles limites ? » proposait une réflexion sur une épreuve papier-crayon utilisée pour évaluer le mode de visualisation des enfants en géométrie (selon la théorie du Duval). La deuxième communication présentait les analyses réalisées sur le contenu des évaluations externes certificatives et non certificatives en géométrie. Elle s’intitulait « Quelle place pour la visualisation spatiale au sein des évaluation externes et quelle évolution depuis 2015 ».

Les actes de ces communications seront publiés ultérieurement et il sera également possible de réécouter les communications réalisées.

Références :

  •  Beauset, R. & Duroisin, N. (2022). Evaluation de la visualisation en géométrie au dernier cycle de l’enseignement primaire. Les épreuves de type papier/crayon : quelles possibilités, quelles forces et quelles limites ? Communication présentée au colloque annuel de l’ADMEE, Guadeloupe
  • Beauset, R. & Duroisin, N. (2022). Quelle place pour la visualisation spatiale au sein des évaluation externes et quelle évolution depuis 2015 ? Communication présentée au colloque annuel de l’ADMEE, Guadeloupe

NOUVELLE enquête “Ecole & Covid, vers un retour à la « normale » ? Questionnaire sur les pratiques enseignantes en temps de pandémie (année 2021-2022)”

Cher.e.s enseignant.e.s du maternel, du primaire et du secondaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles (tous réseaux confondus), 

Nous vous annonçons le lancement de notre nouvelle enquête sur les pratiques des enseignants en temps de pandémie. Par cette quatrième grande enquête, nous souhaitons vous redonner la parole et recueillir des informations sur votre vécu d’enseignant.e en cette période particulière !

Voici le lien vers l’enquête : https://enquetes.umons.ac.be/limesurvey/index.php/214269?lang=fr

Compléter ce questionnaire vous prendra une quinzaine de minutes. Toutes les données sont anonymes, utilisées dans le respect du RGPD et réservées à des fins de recherche.

Nous vous remercions infiniment pour votre aide, vos réponses nous seront très précieuses pour mieux comprendre cette expérience très particulière de l’enseignement en période de crise sanitaire. Si vous le pouvez et le souhaitez, n’hésitez pas à faire circuler le questionnaire auprès d’autres collègues. 

Prenez soin de vous et de vos proches. 

Pour l’équipe de recherche de l’Université de MONS (UMONS), 

Appel à communications pour participer à un colloque sur la thématique de l’enseignement de la géométrie

Dans le cadre du 89e Congrès de l’Acfas, nous organisons un colloque qui s’intitule

« Enseigner la géométrie durant l’enseignement obligatoire : enjeux, réalités, résultats et perspectives »

Celui-ci se déroulera à l’Université Laval (Québec) le 9 mai 2022. Nous sommes donc à la recherche de communicants aux profils variés (praticiens, chercheurs, étudiants, …) intéressés de proposer une communication orale lors de ce colloque, pour faire part de leur expérience, de leur réflexion, de leur recherche,…

Pour plus de précisions, vous trouverez, ci-joint, le descriptif de ce colloque ainsi que les détails relatifs à l’appel à communication.

Si prendre part à ce colloque vous intéresse, vous pouvez nous soumettre, au plus tard pour le 31 janvier 2022, une proposition de communication aux adresses suivantes : natacha.duroisin@umons.ac.be et romain.beauset@umons.ac.be. Votre proposition doit contenir les informations suivantes :

  • la liste des auteurs de cette communication (nom(s), adresse(s) courriel et institution(s) d’appartenance)
  • le titre de la communication (180 caractères espaces compris)
  • un résumé court (1500 caractères espaces compris) et références (non comprise dans le nombre de caractères)
  • une liste de mots-clés (5 maximum).  

En espérant pouvoir faire de ce colloque un lieu d’échanges sur l’enseignement-apprentissage de la géométrie, nous vous remercions d’avance de votre participation!

Natacha Duroisin et Romain Beauset (Université de Mons)

1 2 3 4 5